Étude de programmation HQE pour la restructuration du groupe-scolaire Jacques Brel à Coucouronnes (91)

2008

Mission confiée à Arkepolis : Restructuration et extension du groupe scolaire Jacques Brel

Type de mission: Programmation et faisabilité

Maître d'ouvrage : Ville de Coucouronnes

Montant: 2 400 000 € T.D.C.

Type d'équipement : Un groupe scolaire, accueil petite enfance

Surface du programme: 3 000 m² SHON

 

Le visage actuel de la ville s’est constitué notamment lors de la création du quartier du Canal (1982) et des hameaux du Centre.
Les besoins d’intervention publique en faveur de la restauration de la cohésion sociale, très forts sur ce secteur, ont amené à la mise en place d’un dossier ANRU pour la rénovation urbaine sur l’ensemble du quartier du Canal. L’un des axes structurants de cette rénovation consiste à repenser la trame des équipements scolaires et de loisirs.
Dans ce cadre, de nouveaux équipements et espaces publics ont vu ou sont sur le point de voir le jour dans le quartier, dont le pôle Enfance du Bois de Mon Coeur, situé à proximité immédiate du groupe scolaire Jacques Brel, qui comprend notamment un service de restauration destiné pour partie aux élèves du groupe scolaire.
Ce nouvel équipement, situé au Nord du groupe scolaire dont l’entrée principale est située au Sud, offre par ailleurs l’opportunité de repenser tant les conditions d’accès à l’école J. Brel que les conditions de circulation véhiculaire aux abords du site, permise en partie par la démolition programmée de l’actuelle restauration intégrée au groupe scolaire.

L’étude de faisabilité a été menée sur la base de la volonté de la Ville de Courcouronnes : de procéder à la démolition du bâtiment C (restauration scolaire /logements de fonction), permettant ainsi l’élargissement de l’allée Jeff, de procéder à la construction substitutive d’un nouveau bâtiment implanté face au pôle enfance du Bois de Mon Coeur dans lequel les élèves (et les enseignants) du groupe scolaire Jacques Brel pourront se rendre pour prendre leur repas du midi ; des aménagements urbains en cours de réalisation (espace vert, mobilier urbain, traitement de chaussée, …) ou à venir (projet de ligne de tramway) confirment l’intention de conférer à cette « façade Nord » de la parcelle le statut de nouvelle entrée du groupe scolaire, de maîtriser l’enveloppe budgétaire allouée à cette opération (2 400 000 € T.T.C.) en limitant au minimum les interventions sur l’existant.

 

 

 

 

 



 

 

 



Groupes scolaires | HQE | Programmation | Restructuration