Fiche diagnostic

 

Propositions de restauration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Projet pour l'amphithéâtre

Esquisse de protection du mur hellénistique Ve siècle av. J-C

Site archéologique d’Aleria (Haute-Corse)

Étude préalable à la conservation du bâti ancien pour la Collectivité territoriale de Corse
(2010)

Patrimoine classé au titre des monuments historiques.

Historique
Préhistoire et Protohistoire
Au milieu du 5e siècle av. J.-C. le nom d’Alalié  apparaît dans un texte de l’historien grec Hérodote qui mentionne l’installation d’un groupe de phocéens. Ce groupe rejoint une colonie grecque qui occupait déjà Alalié depuis deux décennies.

Etrurie et Rome
Les 5e et 4e siècles av. J.-C sont surtout illustrés par la fouille de la nécropole préromaine de Casabianda. Le caractère fortement « étrusquisant » de cette nécropole et de son mobilier funéraire laisse envisager l’existence d’une relation solide, dont la nature reste encore à clarifier, entre Aleria et l’Etrurie septentrionale.

Si certaines traces de l’influence romaine apparaissent dans le courant du 2e siècle avant J.-C., c’est seulement à partir du 1er siècle que l’Histoire nous renseigne sur l’identité d’une partie des habitants d’Aleria. La ville romaine d’Aleria, dans et hors les murs, se constitue au fil du Ier siècle avant notre ère à la suite de différentes colonisations ordonnées par Sylla en - 81, par César vers - 46 et par Octave en - 32, elle prospérera tout au long du Haut Empire, comme port militaire et petit emporium.

Les vestiges
Les premières fouilles furent entreprises en 1955.
Aleria est composée de plusieurs sites :
une agglomération urbaine ceinte par un rempart,
une nécropole préromaine (Casabianda),
divers établissements thermaux.
(Source : CTC Direction du Patrimoine)

L’étude préalable à la conservation des vestiges
Cette étude comprend un relevé architectural du bâti et définit les modalités d’intervention pour la stabilisation, la restauration et la protection de maçonneries et de sols. Elle définit les modalités techniques et esthétiques des interventions effectuées sur les vestiges.
Outre la restauration des ouvrages, elle propose des aménagements contemporains : mains courantes, protection en toile tendue de vestiges préromains, construction partielle de gradins en bois dans l’amphithéâtre.



Plan du site

Aleria, vue générale

Aleria, vue générale

Archéologie | Architecture | Monument Historique | Patrimoine